Infiniti QX50 – un point d’interrogation

qx50

Certaines voitures restent des énigmes. C’est le cas du Infiniti FX50. C’est un gros faux 4×4, très luxueux, et qui semble inadapté aux routes européennes. C’est un SUV qui laisse une interrogation car si l’on n’aime peu sa tenue de route, on apprécie le confort et le luxe, par contre on détestera la consommation… Pour ceux qui ne connaissent pas Infiniti est la marque premium de l’alliance Renault-Nissan. Apres les premières critiques gui comparaient le look du FX première génération à une Coccinelle géante, une nouvelle version remaniée est apparue en 2008.

Ce modèle de seconde génération fut le premier vendu en Europe. Malgré son amélioration esthétique, ce SUV continue de partager l’opinion. Le FX50 adopte la hauteur d’un véhicule tout-terrain avec les lignes arrondies d’une voiture de sport. Mais il parait trop large pour les petites routes européennes, sans compter des énormes roues avec jantes en alliage de 21 pouces. Toutefois, les acheteurs jouissent d’un habitacle luxueux, ce qui le place sur un pied d’égalité avec la marque concurrente Lexus, appartenant à Toyota. Sous cette carrosserie controversée se cache une technologie sophistiquée qui inclut « une direction arrière active ». Il s’agit d’un système utilisant un moteur électrique gui fait légèrement tourner les roues arrière, afin de préserver la stabilité lors des changements de voie à grande vitesse. En conduite normale, la puissance se concentre dans les roues arrière, mais n’hésite pas à se repartir vers l’avant lorsqu’un besoin supplémentaire d’adhérence se fait sentir.

La liste des gadgets électroniques est conséquente, avec entre autres un régulateur actif de vitesse, une alerte de franchissement involontaire de ligne et des caméras a 360 degrés. Le moteur de la version haut de gamme est un V8 de 5 000 cm3, dote de bonnes performances sportives au prix d’une consommation élevée de carburant. Certains commentaires affirment qu’il est capable d’engloutir jusqu’à 17 litres aux 100 kilomètres. Les acheteurs doivent donc nécessairement avoir des poches bien remplies. Même après un test de cette voiture néanmoins, et malgré le luxe qui est indéniable, je ne peux maintenir mon gros point d’interrogation sur ce véhicule. Certains SUV sont plus évidents, comme le Volvo XC90 ou encore le Range Rover. D’autres voitures de type luxe comme certaines Lexus ou encore BMW sont là aussi évidentes, mais l’Infiniti FX50 reste un point d’interrogation. On se demande un peu à quoi pensaient les designers.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.