L’Audi du futur : la RSQ

10899252_1591871847699676_1544738274_n

Cette voiture-là, vous ne la trouverez pas avant longtemps dans nos rues. Et pour cause : elle a été créée pour un film : I, Robot, d’Alex Proyas. Ce film est truffé de placements produits à la fois énormes (la manière dont les Converse de Will Smith sont mises en avant fait presque penser à Wayne’s World) et particulièrement bien pensés. Mais le meilleur reste à mes yeux celui l’Audi, qui est parvenu à mettre en avant la pérennité de la marque dans le temps et sa capacité d’innovation. Cette concept car futuriste méritait bien d’être présentée. Pour ceux qui n’auraient pas vu le film, je rappelle rapidement la scène, qui se passe en 2035. Un policier (interprété par Will Smith) roule à grande vitesse autour de Chicago dans un coupé 2 portes et 2 places immédiatement identifiable comme étant une Audi. Pour ce film, le constructeur a créé un modèle entièrement nouveau. Les designers d’Audi n’avaient que dix semaines pour concevoir la RSQ. Ce qui est intéressant dans ce qu’ils ont proposé, c’est qu’ils sont parvenus à trouver un compromis plausible entre le présent et le futur. Le véhicule devait être extraordinaire tout en intégrant un maximum d‘éléments caractéristiques des Audi (pour que son apparition dans le film entraîne un maximum de bénéfices sur le plan marketing). En dépit de sa carrosserie audacieuse en fibre de verre, l’avant ressemble donc presque à celui d’une Audi classique, avec sa calandre trapézoïdale et son logo. À l’arrière, les quatre anneaux d’Audi brillent d’un éclat rouge. Mieux encore, la voiture présente des similitudes de style avec les TT et les R8, laissant supposer que la RSQ a influencé la conception des modèles suivants. Et l’idée que la fiction ait pu influencer la réalité est absolument fascinante. La RSQ est un coupé à moteur central qui se caractérise surtout par ses roues sphériques. Elle possède également des portes papillon antagonistes (comme celles de certains modèles de Lamborghini, firme dirigée par Audi), un pilote automatique fonctionnel et une peinture luminescente qui change de couleur. A l’intérieur, Will Smith utilisait un volant en U qui se déployait automatiquement. En mode autopilotage, le volant rentrait de nouveau dans le tableau de bord. Un des équipements de cette voiture est aujourd’hui disponible sur les modèles Audi : les spectateurs attentifs auront pu voir Will Smith utiliser le clavier et l’écran Multi Media Interface de la marque. Sur le plan marketing, cela confine au génie. Mes respects à Audi pour ce coup de pub spectaculaire et particulièrement intelligent : c’est presque un cas d’école en la matière.

10362105_232905590236248_508183162_n

10899252_1591871847699676_1544738274_n

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.