Mini JCW – la voiture gadget

jcw-3

La Mini Coupé JCW est une petite voiture qui, contrairement à ce que l’on pouvait imaginer à son lancement, n’a pas encore trouvé sa place dans le marché français. Il faut dire que si le style est plutôt accrocheur, la voiture pêche par son manque de place et la fermeté de sa conduite. Chez Mini, on n’a jamais vu un pare-brise aussi incliné, ni un toit a double bossage aussi abaissé. Un côté tape-à-l’œil que cette variante coupée cultive à l’envi avec cette spectaculaire livrée bicolore, assortie de deux bandes qui courent tout le long des 3,73 m.

On adhère ou pas au style de cette boule de muscles, mais on doit bien le reconnaître, cette égoïste qui a jeté aux orties la banquette arrière affiche une sacrée personnalité. En contrepartie, le coffre propose un volume digne de ce nom, 280 dma annoncés, contre 160 dma pour une Mini classique. En revanche, la petite anglo-allemande se contente de reprendre la planche de bord archi-connue de ses sœurs. Avec le 1.6 turbo gonflé a 211ch, cette variante John Cooper Works offre le souffle qui convient à son look sportif Ce quatre-cylindres impose bien quelques a-coups, mais sa capacité à relancer facilement sous 2000 tr/mn facilite la vie, et sa vigueur au-delà incite à une conduite enjouée. D’autant que l’amortissement très ferme et la sonorité sourde du moteur donnent également le ton. Stable et pas trop bruyant à haute vitesse, ce coupé préfère toutefois aller jouer avec les virages, de préférence parfaitement revêtus, se délectant des changements d’appuis.

La direction isole un peu trop de la route et il faut bien tenir le volant en sortie d’épingle, car le train avant a du mal à contenir la fougue du quatre-cylindres. Il n’empêche, on s’amuse beaucoup au volant de ce « jouet », bien plus incisif que les Mini standard, dotées d’une agilité de façade. Toutefois, ce coupé perd de sa superbe quand le revêtement se dégrade, se montrant alors bien plus nerveux et moins efficace sur ses appuis. Mais pas de quoi ternir le plaisir que l’on ressent au volant de la plus attachante des Mini. Il est évident que cette Mini est faite pour se faire plaisir au volant – pas question de faire de l’autoroute – le dos ne tiendrait pas, mais c’est la petite voiture idéale pour faire une sortie à deux le temps d’une heure ou deux sur les routes de montagne. Donc bien, mais c’est un peu une voiture gadget.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.