Papamobile, voiture de légende

papamobile

Quel véhicule possède 388 chevaux, passe de 0 à 97 km/h en 6 secondes, a une vitesse de pointe à plus de 250 km/h… et se traîne généralement à 10 km/h ? C’est la papamobile, bien sûr !  Le moyen de transport officiel du chef de l’Église catholique a bien évolué depuis les années 1979, lorsqu’il était encore simplement porté sur une chaise posée sur les épaules des préposés du pape. Il s’est imposé suite à l’attentat contre Jean-Paul II, et n’a cessé de se perfectionner depuis. Sa dernière version coûtait 300 000 dollars, pesait cinq tonnes et surpassait de nombreuses voitures de sport. La dernière papamobile était en effet un véhicule utilitaire Mercedes Classe M, fortement personnalisé et doté de fonctions de sécurité renforcée: une plaque anti-bombe en acier de treize millimètres d’épaisseur sous son châssis, des pneus anti-crevaison, un habitacle en Kevlar… Son verre pare-balles en plastique mesurait 8 centimètres, tandis que l’approvisionnement en air pouvait être séparé en cas d’attaque chimique. En dépit de sa forme peu sexy, le véhicule était capable de monter jusqu’à 257 km/h. La batmobile était une simple brouette, en comparaison ! En entrant par le hayon de la porte arrière, le pape s’asseyait dans la position normale du passager arrière, mais pendant les défilés, le siège s’élevait à l’intérieur de la tourelle de verre grâce à des moteurs hydrauliques, afin que le pape soit vu par la foule. Les panneaux latéraux en verre pouvaient s’abaisser lorsque les conditions de sécurité le permettaient. L’intérieur était garni de cuir blanc et présentait des icones religieuses, tandis que la plaque d’immatriculation était personnalisée, « SCV 1 » signifiant la position du pape dans l’État du Vatican. Comme quoi, on peut être religieux et fan de tuning… Avant que le pape actuel n’abandonne son véhicule emblématique, Mercedes travaillait sur un moteur hybride à destination de la papamobile Classe M (même si l’idée d’un véhicule tout électrique avait été précédemment rejetée, car consideré comme trop lent pour s’échapper d’une situation d’urgence). La question ne se pose plus, pour le pape actuel du moins. Ce véhicule digne d’un super-héros (en dehors de son design) est désormais exposé au musée des religions de Nicolet.

papamobile

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.