Peugeot 5008 – bien pour le prix

peugeot-5008-3

Dans les monospaces, on a les grands de la catégorie, comme le Renault Espace, et dans la gamme légèrement inférieure, pour les moins grandes familles, nous trouvons le Peugeot 5008. Certes le design d’un monospace ne peut pas être fabuleux, même si l’on reconnait que Peugeot a fait quelques efforts sur le 5008 pour conserver une griffe reconnaissable. Mais pour moins de 30,000 euros, force est de constater que le Peugeot 5008 reste malgré tout une bonne option pour les « petites » familles.

Pour déplacer en toute sérénité un 5008 qui avoue 1700 kg sur la bascule, le 2.0 HDi est le diesel de la situation. Il s’affiche, cependant, moins alerte que dans un 3008 (plus léger de 100 kg environ). Cela se ressent à très bas régime, surtout si le relief s’en mêle ou que l’on roule avec la famille à bord. Mais des 1 500 tr/mn, le quatre-cylindres Peugeot démontre une belle disponibilité. Même les relances sur le dernier rapport suffisent pour réaliser rapidement un dépassement. En toute décontraction qui plus est, ce diesel, très bien élevé, s’avère peu vibrant et n’élève la voix qui si l’on accélère franchement passé les mi-régimes.

Cela permet d’apprécier le talent routier de ce 5008, qui impressionne par son équilibre et sa stabilité aux limites d’adhérence. On regrette le confort ferme aux basses vitesses, et le grand rayon de braquage, même si la douceur et la progressivité des commandes sont appréciables. Pour le reste, ce 5008 avance une solide personnalité. À l’affichage central initié par un Renault Scénic, le monospace Peugeot répond par une planche de bord de berline équipée d’une instrumentation classique. Flatteur à l’œil, bien construit, l’habitacle de cet amateur de technologies propose, selon les versions, des raffinements comme l’affichage tête-haute de la vitesse ou le système de mesure d’une place de parking éventuelle. Côté modularité, le 5008 reprend les astuces du cousin C4 Picasso. Il suffit d’un geste pour avancer un siège latéral de la deuxième rangée, histoire d’accéder aux deux places arrière. Des places qui n’acceptent pas les grands gabarits, et sont à considérer en dépannage sur de courts trajets urbains. En outre, elles réduisent le coffre à peau de chagrin (100dm2 avec sept personnes à bord). À cinq, en fonction de l’avancée du deuxième rang, le volume varie de 450 à 520 dm2.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.