Renault Twizy – « voiture » fun

twizy

Les voitures électriques sont nécessairement le futur, jusqu’à ce que l’on trouve une énergie alternative au pétrole. Il faut reconnaître que les véhicules électriques ne sont pas très beau, et qu’en plus ils ont une autonomie très réduites, ce qui en font un achat quasi inutile, sauf s’il l’on est urbain, que l’on reste en ville, et que l’on dispose d’un accès au courant près de chez soi. Dans ce cas, on peut être tenté par la Renault Twizy, qui change des horreurs électriques que l’on retrouve sur la route. La Twizy est-elle une voiture ? La petite citadine de Renault a-t-elle réellement sa place ici ? Oui, et l’évidence. Parce que sa façon innovante d’utiliser l’électricité marque un nouveau pas déterminant pour l’automobile. Avec son moteur électrique à l’arrière, la Twizy est conçue pour les petits voyages urbains. Son autonomie est de 50 à 80 kilomètres, après quoi il faut la recharger sur une prise standard pendant trois heures et demie. La Twizy a 4 roues et un volant, mais c’est bien tout ce qu’elle a en commun avec les autres voitures. On n’y trouve ni vitesses, ni portes (à part en option), ni bien sûr de réservoir à essence – a peine deux sièges l’un derrière l’autre, comme sur une motobrenac. Pas besoin de casque: légalement, la Twizy est une voiture.

Le cockpit est une coque en plastique ouverte sur les côtés, posée sur un châssis tubulaire en acier. Les portes optionnelles s’ouvrent en ciseau. L’ensemble ne pèse que 450 kilos et fait 1,20 mètre de large, idéal pour manœuvrer et se garer facilement. Avec son centre de gravité assez bas et sa suspension agile, elle est très divertissante à conduire, et se rapproche davantage d’un kart électrique que d’une voiture. Parmi ses autres caractéristiques, un coffre derrière le siège arrière, une station iPod et ses enceintes, et un <> en option pour protéger les jambes du conducteur des éclaboussures. La Twizy ne pollue pas, elle est amusante comme tout à conduire, mais s’adresse à une clientèle aisée: 7000 euros, plus 45 euros par mois de location de batterie. Elle reste plus sûre et plus confortable qu’un scooter, et moins chère et plus petite que la plupart des voitures électriques. Serait-ce la voiture du futur pour nos petits trajets quotidiens. Dans tous les cas, c’est une voiture fun à conduire, et c’est bien la première fois que je dirais du bien d’une voiture électrique.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.