SLS AMG – une DeLorean mais parfaite

mercedes

Aujourd’hui, on parle de la SLS AMG, un bijou qui aura le don de faire battre le coeur de tout geek qui se respecte. Avec ses portes papillon montées sur des vérins à gaz, elle fait immédiatement penser à la DeLorean. En plus sport. Et mieux encore, le reste de la voiture est tout aussi épatant. Le chassis tubulaire en aluminium est fait à la main ; et sous le capot, AMG a installé un V8 magique, avec sa boîte semi-automatique 7 rapports à double embrayage, actionnée par des molettes en métal sous le volant. Divers réglages de châssis sont proposés pour s’assurer que la SLS se comporte aussi bien sur les boulevards que sur les lignes droites de circuit. On compte également d’autres petits plus technologiques comme des composants mécaniques en fibre de carbone et des boulons explosifs pour libérer les portes papillon au cas ou celles-ci seraient bloquées suite à un accident. Les freins de course en carbone-céramique sont eux en option.

mercedes
La SLS AMG dispose d’une répartition du poids presque parfaite et a la réputation d’être facile à conduire malgré sa puissance. Néanmoins, huit airbags et une pléthore d’aides électroniques de sécurité sont prêts à intervenir si jamais le pilote se laisser déborder par ses 317 km/h de vitesse de pointe. La Mercedes-Benz SLS a été créée par Gorden Wagener, qui cherchait une remplaçante pour la SLR de McLaren. La nouvelle venue a été présentée au Salon de l’automobile de Francfort en 2009. Le design de la SLS évoque volontairement la Mercedes 300SL. Le modèle s’est fait une sacrée publicité en devenant la voiture de sécurité de la saison 2010 de formule 1. Pourtant, après seulement quatre petites années de carrière, la Mercedes SLS AMG a tiré sa révérence. Une série présentée aux salons de Los Angeles et Tokyo est venue clore sa carrière.

mercedes2
Le constructeur a également élaboré une version électrique qui mérite un mot. Si les voitures électriques sont dans votre esprit lentes et peu réactives, cette version-là va vous faire changer d’avis. Elle dispose de quatre moteurs électriques disposés dans chaque roue, et sa puissance est égale à 751 chevaux ; elle passe de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes, sa vitesse maximale est de 250 km/h et elle dispose d’une autonomie de 400 kilomètres. La Mercedes SLS AMG Electric Drive a d’ailleurs établi, en juin 2013, le record pour une « voiture électrique de série » du tour de la Nürburgring en 7’56.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.