Smart Crossblade – jouet devenu collector

smart-crossblade-1

Voici une voiture qui est devenue collector – beau coups de pub à l’époque de sa sortie, et aujourd’hui un modèle dont parlent quelques collectionneurs avertis. Le Crossblade est une drôle de voiture qui sert principalement à aller cherche le journal chez le marchand au bout de la rue par beau temps, mais c’est un bel effort. Fondée par Mercedes-Benz et par le groupe Swatch, la marque Smart avait les atouts nécessaires pour prendre un bon départ. Une nouvelle usine située sur la frontière franco-allemande avait été créée en 1997 pour produire ces citadines originales. Il est toutefois difficile de comprendre l’objectif de la marque, qui a démonté une Smart pour réaliser le Crossblade. Enlever les panneaux des portières, le toit et une grande partie du pare-brise a donné naissance à l’une des voitures les plus étranges de la décennie.

smart crossblade

Le Crossblade possédait un moteur de 70 chevaux préparé par Brabus et couplé à une transmission semi-automatique saccadée. La Smart classique était conçue pour effectuer de petits trajets en ville, mais le Crossblade ne possédait qu’un minuscule pare-brise en Perspex et ses propriétaires n’osaient pas s’aventurer à l’extérieur à moins que le soleil brille. Les conducteurs se plaignaient aussi des barres faisant office de portières, qui se coinçaient. Le véhicule, pesant environ le même poids que la Smart traditionnelle, était plus sûr qu’il n’y paraissait. Grâce à sa carrosserie en acier baptisée Tridion, a ses airbags, à son dispositif de stabilité et au bridage de sa vitesse de pointe, les conducteurs risquaient plus de recevoir une mouche dans l’oeil que d’être blessés dans une collision. Disponible uniquement avec le volant à gauche, le Crossblade était vendu 25000 dollars. Il a été produit durant douze mois et seuls 2000 exemplaires ont été mis sur le marché. À l’époque, la marque affirmait : «Aucun autre constructeur de voitures de série n’a créé de véhicule comparable au Smart Crossblade» Peut-être parce qu’aucune autre marque n’en voyait l’utilité. Ce qui fait donc que ce Crossblade entre dans le cercle fermé des voitures de collection. A toute peine sa récompense, mais si parfois c’est un peu dur de comprendre pourquoi.

smart crossblade

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.